EBBC 2019 : Résultat historique pour un brass français

Le 42eme Championnat d’Europe des Brass Band se déroulait ce week end à Montreux. Le Paris Brass Band y représentait le pays grâce à son titre de Champion de France 2018.

Cette aventure a commencé pour nous le 24 avril puisque nous avons pris le train de Paris pour prendre nos quartiers dans une résidence à Evian, sur la bord du Lac Léman, non loin de nos amis suisses et de Montreux où devait se dérouler quelques jours plus tard le 42eme Championnat d’Europe des Brass Band.

Le travail a très vite repris puisque nous avions la chance, grâce à nos contacts dans la région, de pouvoir tester notre programme le soir même au Palais des Festivités d’Evian. Juste le temps donc de profiter un peu de la vue sur le lac, et nous étions déjà repartis pour rejoindre le centre-ville d’Evian, « juste » en bas de la côte.

En ce 24 avril, le public de Haute Savoie a répondu présent et nous avons pris beaucoup de plaisir à jouer dans cette belle salle. Nous en profitons pour remercier toutes les personnes qui ont rendu cet accueil possible : les techniciens et régisseurs de la salle, l’Harmonie d’Evian et son directeur Damien Dupraz, Martial Cottet Dumoulin en tant que directeur du Conservatoire d’Evian, et enfin Laurie Bolzoni-Colin qui nous a permis d’entrer en contact avec toutes ces personnes.

Le concours commence le 26 avril avec la cérémonie d’ouverture animée par l’European Youth Brass Band 2019 (EYBB), un ensemble monté pour l’occasion avec tous les jeunes européens prometteurs du monde du brassband, et qui aura aussi la chance de faire la première partie du concert de Gala. Quelques discours et quelques petits fours plus tard, le tirage au sort démarre. Nous jouerons donc en fin de journée, après les italiens qui intègrent le concours cette année, et avant le brass band Eikanger (Norvège) très en forme, le Cory (Pays de Galles) toujours favori et Valaisia (Suisse) vainqueur de l’année dernière et qui joue à domicile. Une belle fin de soirée en perspective…

Le président rencontre Stravinski sur les bords du Lac Léman

La pièce imposée, Dear Casandra, est très agréable à écouter. Construite sur le mythe de Cassandre qui pouvait prédire l’avenir et sur la recherche du futur son du brassband, elle permet de mettre en avant différents aspects du son brassband : sections un peu rock et d’autres plus mélodieuses, c’est une pièce exigeante dans sa lecture, ses effets et elle met à mal presque tous les ensembles ! A la fin de la journée, un ensemble se détache néanmoins pour les mélomanes et les commentateurs : les norvégiens d’Eikanger. Mais il faudra attendre la cérémonie des prix le samedi pour avoir l’avis des juges !

Le samedi démarre tôt pour le président Dominique Collin qui doit encore une fois aller faire le tirage au sort pour déterminer l’heure à laquelle nous passerons sur scène ! Et encore une fois, il faudra attendre puisque nous passons 11ème, juste devant le Cory. Nos destins sont définitivement liés ! Les pièces imposées se succèdent, entre pièces très techniques et pièces très musicales. La pièce que nous jouons est celle que nous avions présentée au Championnat de France en février. Nous avions donc à cœur de la restituer au niveau de ce que nous nous savons capable de faire. Nous n’obtenons pas une ovation du public mais difficile de déplacer les foules quand elles sont plutôt amatrices du gros son délivré juste après nous par le Cory. Nous espérons néanmoins que la musique va payer et que nous serons satisfaits du résultats. Nous sommes en tout cas satisfaits de la prestation dans ce bel auditorium de Montreux !

Le concert de Gala, donné par l’EYBB et le Valaisia Band vainqueur de l’année dernière se termine et la cérémonie des prix démarre. Eikanger, que beaucoup voyaient devant est 3ème … *murmures dans la salle*. Vient ensuite l’annonce du deuxième :

La surprise est totale pour nous, mais nous ne pouvons que nous féliciter que le travail paie à ce moment là ! Dans notre élan suite à cette annonce, il est possible que nous ayons un peu perturbé l’annonce du vainqueur par nos cris : mais c’est bien le Cory Band qui est champion cette année ! Nos destins étaient peut être vraiment liés finalement !

Vient donc le temps des remerciements. Un IMMENSE MERCI à nos deux hommes forts qui œuvrent toute l’année pour que le Paris Brass Band existe : Dominique Collin en sa qualité de président, sans qui aucun évènement ou déplacement ne serait possible, et Florent Didier qui nous emmène toujours plus loin dans la musique et le monde du brassband.

Merci à tous les chefs de pupitres et à tous les musiciens qui ont participé durant ces 10 dernières années pour que nous en arrivions là aujourd’hui. On choisit la famille PBB pour la musique, on reste pour l’aventure humaine qui l’accompagne. Et on ne va pas s’arrêter là !

Merci à vous tous, supporters d’un jour ou de toujours, rencontres au détour d’un concert, discussions autour d’un verre, musiciens curieux ou passionnés, soutiens financiers ou logistiques, élus qui nous soutenaient ou qui le ferons bientôt, collègues de brassband en France ou dans le monde. La musique de brassband en France est encore toute jeune. Elle a besoin de votre soutien à tous pour continuer à avancer. Merci et à bientôt en concert, championnat, ou au British Open 2020 !

Résultats complets sur 4Barsrest (anglais).

N'hésitez pas à commenter !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.